03/07/2007

la vie est une absurdité sans logique

bazard

Quelques rouges bougies,
De la cire dans la bouche,
Une atmosphère de mélancolie,
Tout un rituel louche.

 

Allumer du bout des doigts,
Souffler sur un morceau de vie,
Pâle lumière et manque de choix,
Pleurs emplis de folie.

 

Bouteille de rêve illusoire,
Vodka de plages de lait,
Une fête au goût de désespoir,
Petits gâteaux d’éternité.

13:27 Écrit par l'ange a perdu ses ailes dans poèmes | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |