09/09/2007

danses macabres

J'ai la mélancolie qui coule dans mes veines,
C'est sans espoir, c'est du chagrin et de la peine,
Je me noie dans mes larmes et mon propre sang,
J'ai pleuré en me disant que ça fait longtemps,
Mes poèmes sonnent faux mais je continue,
Je n'ai pas envie, non pas envie du tout de la vie,
Alors pourquoi ? mourir est peut-être solution,
Et pourtant j'ai trouvé de piètres raisons.

Trop long à dire, trop long à écrire..
Je pourrais dire tellement, mais je me tais. J'ai du mal à écrire. J'ai du mal à vivre. Je fais mes premiers pas dans ce monde qui m'effraye. Et je suis seule, si seule. Pourquoi je suis encore prisonnière de ce sentiment d'abandon ? Pourquoi je ne suis pas guérie ? Pourquoi mes crises continuent encore dans l'ombre ? Je suis juste le fantôme de ce moi d'avant. J'ouvre les yeux pour voir avec horreur que tout a changé. C'est gâché, une vie morte. J'ai écrit de travers mon histoire, je me suis trompée. Pourquoi cet énervement, cette fatigue ? Pourquoi cette haine, ce dégoût ? Pourquoi j'ai continué à vivre ?

En deux mois, j'ai réussi à l'oublier, comme quoi je ne l'aimais pas tant que ça. Par contre elle, elle me hante. Deux ans et je continue à regretter. Ma plus grosse erreur c'est de t'avoir montrer mon vrai visage. Je tombe, le regret me ronge et je sais que jamais je ne me ferai pardonner.

Comme une fleur fanée du soir,
Les yeux humides et sans lueur,
La Mort est fatiguée de ce malheur,
Trop de gens meurent, sans espoir,
C'est la fin d'un mythe d'éternité,
Cette nuit, la Mort s'est tuée.

Je n'ai pas la prétention de me dire malheureuse. J'ai mal, je suis triste, mes pensées sont ralenties par le regret et les souvenirs. Perdue dans ce monde étrange et hostile. Où est ma place dans ce dédale impossible ? Il y a trop de monde, trop de choses, trop de complications. J'ai peur, je suis trop renfermée, j'y arrive plus. Je rêve, je m'évade mais je suis encore coincée. Les pleurs recommencent, le sang coule et je me prends à croire que ça n'aura pas de fin. Au plus profond de moi je ressens ce désir d'en finir. Je dois me battre contre, pourquoi ne pas essayer de vivre ? Mais pardon, pardon, pardon, je ne me crois pas capable, pas assez forte. La Mort a trop d'emprise sur moi, la souffrance est en moi. La mélancolie me colle à la peau. La folie contre-attaque et gagnera. Et Elle me manque trop. C'est si dur d'oublier, c'est si dur de canaliser tout ça. C'est si dur d'être..

Un monde à l'envers,
La Terre de travers,
Oh! Quelle misère !
Des parapluies en Enfer
.

http://www.paroles.net/chansons/17000.htm

http://www.paroles.net/chansons/13744.htm

00:13 Écrit par l'ange a perdu ses ailes dans petites traces | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

.... Kikou tu te souviens de moi ? je suis désoler je ne passe pas trop ici pardon... j ai pas trop parler avec toi résament j'ai un peu la tete alieur et avec les cours c un peu dure mais j essayerai de passer plus

Ps: j aime c'est super tristemais j aime un peu sombre mais beau
a bientot et bonne chance pour l ecole bye bye

Écrit par : Dark | 11/09/2007

Rien ne peut remplacer la vie... Bonjour petit ange triste, je voulais juste te transmettre ce qu'un ami m'a dit un jour où la vie me pesait trop: ne jamais renoncer à la vie, même si parfois on peut se sentir très seul. Jamais, jamais... Car la vie peut encore nous réserver bien des surprises inattendues, bien des rencontres inattendues! C'est bête de couper le fil avant! Je ne sais comment te consoler, c'est comme quand j'ai rencontré un jeune homme qui pleurait à chaude larmes sur un banc: je n'ai pu que l'écouter... Alors un ange... Viens un instant te réchauffer au soleil de mes tableaux, pour pouvoir reprendre ton envol malgré les difficultés de la vie... Bonne nuit à toi, dont je ne connais même pas le visage...

Écrit par : Eric | 13/09/2007

Je ne me considère pas comme un donneur de leçon, juste un petit conseil, continue d'écrire, écrit a l'encre de ta plume et non de ton sang, il faut plus de courage pour écrire sa tristesse que le reste, crois moi, tes écris sont magnifique car ils sont sincères, alors voilà le courage est en chacun de nous il faut juste a chacun le temps de le trouver bizzz bonne soirée et merci pour tes com tjs aussi sympa merci

Écrit par : ~?~ | 16/09/2007

* La mélancolie ne sera pas toujours la... en attendant tu dois te battre pour les jours de ta vie que tu vivras plus tard où les pb peu à peu s'éffaceront ... si tu baisses les bras ça sera encore pire ... c'est dur je sais mais il faut que tu y arrives ...
courage

Écrit par : PrincessOfblood | 19/09/2007

Bonjour à toi Et si pour une fois tu disais "la vie est belle" non?
Un petit passage hebdo pour te lire et te souhaiter un merveilleux week-end
Et un agréable semaine avec des gros bisous.
COCO !
http://romyrose.skynetblogs.be
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 21/09/2007

... Je voulais te dire merci pour le petit mot que tu m'as laissé...
On ne se connait pas encore.. et je vois toute cette tristesse dans tes ecrits... tu sais.. la vie peut etre tres dure parfois *et j'en sais quelque chose...* et je comprend ta douleur sans en connaitre les causes...
Mais si tu souhaite discuter, avoir une oreille amicale qui, peut etre, pourrait te rendre ne serait ce qu'un ti sourire ben fais moi signe ca me fera plaisir de te changer les idées...
Bisous a toi et a bientot ;)

Écrit par : Jennifer | 27/09/2007

Coucou Merci de ton petit passage plaisir de te lire.
Un petit coucou fidèle pour te souhaiter un bon week-end
Dans la fraîcheur de l’automne et essayer ainsi de me réchauffer.
Bonne semaine également.
Gros bisous.
COCO !
http://romyrose.skynetblogs.be
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 28/09/2007

c'est allu comme je me retrouve dans ces paroles comme si je les avai moi même écrites!

Écrit par : black-sheep | 30/09/2007

je né jamé pu metre dé mots sur mes pensées é mé peines,mé je me retrouve enfin d s té paroles!je sé pa ki ta perdu mé moi osi jé perdu une certaine "elle" é jcompren tout ske tu di!jte mentiré si jte dizé kla vie é belle car pour moi elle ne lé plu je sé just kle soleil ne brille plu pour moi depui kell é parti é je ne trouve plu ma place!comme c trist de nous voir parlé comsa ,jme di tout ltemp kil fo ke jmette un terme a tt sa mé partir é si difficil meme si presk rien ne me retie n
continu d'écrire é merci meme si jte coné pa davoir mi dé mots sur mé pensées

Écrit par : Hell | 05/05/2009

Les commentaires sont fermés.